Qualité du Milieu Marin Littoral. Bulletin de la surveillance 2019. Départements des Pyrénées‐Orientales, de l’Aude, de l’Hérault et du Gard

Type Rapport scientifique
Date 2020-08
Langue(s) Français
Référence ODE/LITTORAL/LERLR/20.06
Auteur(s) Ifremer/ODE/LITTORAL/LERLR/20.06/Laboratoire Environnement Ressources du Languedoc‐Roussillon
Contributeur(s) Fiandrino Annie, Serais Ophelie, Munaron DominiqueORCID, Cimiterra Nicolas
Editeur Ifremer
Version 0
Note en collaboration avec l'équipe du laboratoire, à l’aide des outils AURIGE préparés par Ifremer/ODE/VIGIES et les coordinat.rice.eur.s de réseaux nationaux et cofinancés par le ministère de la transition écologique et solidaire.
Résumé

L’Ifremer coordonne, sur l’ensemble du littoral métropolitain, la mise en œuvre des réseaux d’observation et de surveillance de la mer côtière. Ces outils de collecte de données sur l’état du milieu marin répondent à deux objectifs :

·         servir des besoins institutionnels en fournissant aux pouvoirs publics des informations répondant aux exigences de la Directive Cadre sur l’Eau (DCE), de la directive Cadre sur la Stratégie Milieu Marin (DCSMM), des conventions de mers régionales (OSPAR et Barcelone) et de la réglementation sanitaire relative à la salubrité des coquillages de production conchylicoles ou de pêche ;

·         acquérir des séries de données nourrissant les programmes de recherche visant à mieux comprendre le fonctionnement des écosystèmes côtiers et à identifier les facteurs à l’origine des changements observés dans ces écosystèmes.

Le dispositif comprend : le réseau d’observation et de surveillance du phytoplancton et de l’hydrologie dans les eaux littorales (REPHY), le réseau de surveillance des phycotoxines dans les organismes marins (REPHYTOX), le réseau d’observation de la contamination chimique (ROCCH), le réseau de contrôle microbiologique (REMI) et les réseaux de surveillance benthique pour la DCE (DCE Benthos).

Jusqu’en 2017, tous ces réseaux étaient mis en œuvre par les Laboratoires Environnement et Ressources (LER) de l’Ifremer, qui opèrent également des observatoires de la ressource conchylicole : RESCO pour l’huitre creuse, MYTILOBS pour la moule bleue. Depuis 2018, les prélèvements et les analyses des réseaux REMI et REPHYTOX sont passés sous maitrise d’ouvrage directe de l’Etat, avec une assistance à maîtrise d’ouvrage et une gestion des données par l’Ifremer ; la coordination des réseaux DCE Benthos a également été redistribuée, mais l’Ifremer continue de gérer l’ensemble des données.

Le bulletin de la Qualité Littoral du Laboratoire Environnement Ressources du Languedoc-Roussillon (LER/LR) contient une synthèse et une analyse des données collectées par l’ensemble des réseaux pour la région Occitanie en 2019. Des représentations graphiques homogènes pour tout le littoral français, assorties de commentaires, donnent des indications sur les niveaux et les tendances des paramètres mesurés sur les bandes littorales et dans les lagunes des départements des Pyrénées Orientales, de l’Aude, de l’Hérault, du Gard.

Texte intégral
Fichier Pages Taille Accès
Version officielle éditeur 157 15 MB Libre accès
Haut de la page

Comment citer 

Ifremer/ODE/LITTORAL/LERLR/20.06/Laboratoire Environnement Ressources du Languedoc‐Roussillon (2020). Qualité du Milieu Marin Littoral. Bulletin de la surveillance 2019. Départements des Pyrénées‐Orientales, de l’Aude, de l’Hérault et du Gard. ODE/LITTORAL/LERLR/20.06. https://archimer.ifremer.fr/doc/00643/75464/