OBSLAG - Volet Pesticides. Bilan 2017-2019 du suivi des lagunes méditerranéennes. Rapport final

Type Rapport
Date 2020-07
Langue(s) Français
Référence ODE/UL/LER-LR/20.09
Auteur(s) Munaron DominiqueORCID1, Derolez ValerieORCID1, Foucault Elodie1, Cimiterra Nicolas1, Tapie Nathalie2, Budzinski Hélène2, Giraud Anaïs3
Contributeur(s) Bellamy Elise, Bouriat Alize, Crottier Anais, David Marine, Devique Gabriel, Fiandrino Annie, Fortune Martine, Godfrin Yoann, Guenineche Nabila, Hubert Clarisse, Lacoste Elise, Lagarde FranckORCID, Le Gall Patrik, Martin Daniele, Massinelli Laura, Messiaen Gregory, Mortreux Serge, Ouisse VincentORCID, Richard Marion, Robinet Gabrielle
Mot-Clé(s) Pesticide, Phytosanitaire, Biocide, Evaluation du Risque, Lagunes, Méditerranée, Echantillonneurs passifs, POCIS
Résumé

L'objectif du projet OBSLAG Pesticides est de dresser un état des lieux de la problématique des pesticides dans les lagunes Méditerranéennes au regard du risque (individuel et/ou conjoint) qu'ils occasionnent pour ces écosystèmes. L'exposition des lagunes aux pesticides a été caractérisée sur la base d'un suivi de 12 points (10 MET), échantillonnés au cours de 6 campagnes entre sept. 2017 et juil. 2019. 72 matières actives et métabolites d'intérêt pour les lagunes ont été recherchés à l'aide d'échantillonneurs intégratifs passifs (POCIS) et d'échantillons d'eau ponctuels. En parallèle de l'acquisition des données de terrain, un travail de synthèse bibliographique des données écotoxicologiques les plus récentes concernant les pesticides a été réalisé de manière à pouvoir mettre en oeuvre le Quotient de Risque (QR) : un indicateur de risque chronique basé sur les effets cumulés des substances et dérivé du concept toxicologique de l'Addition des Concentrations (AC). Toutes les lagunes suivies présentent un risque chronique fort pour a minima 50% des périodes suivies. Et 8 lagunes/10 présentent un risque chronique fort pour 100% des périodes suivies au cours de l'étude. Seuls les étangs de La Palme et de Biguglia ont présenté des périodes de risque chronique peu préoccupant. Les étangs de l'Or, Ayrolle et Méjean sont les lagunes qui présentent les risques médians les plus forts. Ce risque est autant lié à l'effet d'une dizaine de substances dépassant individuellement leur valeur seuil (métolachlor et ses métabolites, chlorotoluron, imidacloprid, azoxystrobin, propiconazole, carbendazim, tebuconazole, ametryn) qu'à l'effet cumulé du mélange de substances présentes simultanément dans les eaux (15 au minimum et jusqu'à 39 sur l'étang de Canet). Pour autant, même si on supprimait les effets individuels, l'effet des mélanges de substances entraînerait encore un risque chronique pour 84% des prélèvements. Cet état des lieux permet aujourd'hui d'apporter une vision plus réaliste de la problématique des pesticides polaires dans les lagunes, complémentaire à celle réglementaire de la DCE  

Texte intégral
Fichier Pages Taille Accès
Version officielle éditeur 78 4 MB Libre accès
Haut de la page

Comment citer 

Munaron Dominique, Derolez Valerie, Foucault Elodie, Cimiterra Nicolas, Tapie Nathalie, Budzinski Hélène, Giraud Anaïs (2020). OBSLAG - Volet Pesticides. Bilan 2017-2019 du suivi des lagunes méditerranéennes. Rapport final. ODE/UL/LER-LR/20.09. https://archimer.ifremer.fr/doc/00656/76769/