PISCIBUS MARINIS. Guide des poissons marins, Europe et eaux adjacentes

Type Ouvrage / Actes de colloque
Date 2020
Langue(s) Français
Référence (Une classification naturelle basée sur des spécimens de collection, des barcodes ADN et des photos standardisées). Version provisoire 11. 12 octobre 2020. 421 p.
Auteur(s) Iglésias Samuel P1
Affiliation(s) 1 : Muséum national d’Histoire naturelle, Station Marine de Concarneau, Place de la Croix, 29900 Concarneau, France.
Résumé

Présentation du projet :

Ce projet se propose de réaliser un ouvrage sur la diversité des poissons de l’Atlantique Européen, de la mer Méditerranée et des zones limitrophes (l'aire ICCANAM, Figure 1). Cette zone s’étant en latitude depuis le pôle nord jusqu’à l’équateur et en longitude de 45° Ouest à 45° Est. Des mises à jour sont réalisées pour rendre compte de l’avancement du projet. Ces versions provisoires sont disponible sur la platefore Researchgate au format Pdf (https://www.researchgate.net/profile/Samuel_Iglesias), jusqu’à la publication d’une version définitive sous forme d’un livre. Le nom du projet ICCANAM est l’acronyme de "Identification and Classification of Chondrichthyans and Actinopterygians from the North-eastern Atlantic and the Mediterranean".

L’intérêt majeur de cette faune est qu’elle a pour objectif :

- de présenter des photos standardisées de la totalité des espèces concernées.

- de présenter des spécimens qui sont pour la plupart déposés dans des collections institutionnelles.

- de présenter des spécimens qui ont pour la plupart été échantillonnés pour la biologie moléculaire et de réaliser le barcoding moléculaire de ces spécimens.

Les versions provisoires sont ainsi destinées principalement aux chercheurs travaillant sur la systématique des Actinoptérygiens. Le manuscrit présente des spécimens récemment collectés (depuis janvier 1998) et accessibles dans des collections institutionnelles. Des sous-échantillons de tissu musculaire peuvent être fournis aux chercheurs qui en feront une demande justifiée. Il est demandé aux chercheurs ayant reçu des échantillons de citer les numéros de collection des spécimens dans leurs articles et de me renvoyer un tiré à part des articles ayant cité ce matériel. J’incite également les chercheurs à citer ces numéros de collection lors de la saisie des séquences moléculaires dans GenBank. Dans le cas de requette d'un nombre important d'échantillons ou d'échantillons rares, une collaboration scientifique peut être envisagée.

Vos commentaires, suggestions et corrections sont les bienvenus pour l’amélioration des versions suivantes.

Version provisoire 11 :

Le titre de cette nouvelle version a évolué en Piscibus marinis en référence à l’ouvrage de Guillaume Rondelet fondateur pour l’ichtyologie européenne, publié en latin en 1554-1555, et intitulé Libri de piscibus marinis, in quibus verae piscium effigies expressae sunt. Les précédents volumes Chondrichtyens et Actinoptérygiens ont fusionnés en un volume unique. Les commentaires reçus sur les versions précédentes ont permis de corriger certaines erreurs et d’effectuer des modifications. Cette dernière version peut être citée comme référence bibliographique de la façon suivante :

Iglésias S.P., 2020. – Piscibus Marinis - Guide des poisons marins, Europe et eaux adjacentes (Une classification naturelle basée sur des specimens de collection, des barcodes ADN et des photos standardisées), Version provisioire 11, 12 octobre 2020. 421 p. https://www.researchgate.net/profile/Samuel_Iglesias

Texte intégral
Fichier Pages Taille Accès
Version officielle éditeur IN PRESS 422 13 MB Libre accès
Haut de la page