La contamination chimique des espèces halieutiques marines. Analyse statistique de la variabilité et étude de la bioamplification du mercure dans le contexte de la mise en oeuvre de la Directive Cadre Stratégie pour le Milieu Marin (DCSMM)

Autre(s) titre(s) Chemical contamination of marine species. Statistical analyses of the variability and modelization of biomagnification in the context of the implementation of the Marine Strategy Framework Directive (MSFD)
Type Mémoire
Date 2020-08
Langue(s) Français
Référence Mémoire de MASTER 2 – Ecosystèmes & Anthropisation à l'ENSAT
Auteur(s) Ouedraogo Celia1, 2, 3
Contributeur(s) Brun MelanieORCID, Chouvelon Tiphaine, Mauffret AourellORCID, Wessel Nathalie, Lobry Jeremy
Editeur Ifremer, ENSAT, Université de Toulouse
Version 1.0.0
Résumé

La contamination chimique des milieux marins est un problème majeur, combinant enjeux environnementaux et de santé. Elle peut avoir des effets néfastes à l’échelle moléculaire comme à l’échelle des écosystèmes. Pour cette raison, la contamination chimique est un des onze descripteurs du Bon Etat Ecologique du milieu marin. Elle est étudiée dans le cadre du dispositif CoRePh (Contamination chimique des Réseaux troPhiques), mis en oeuvre dans le programme de surveillance de la Directive Cadre Stratégie pour le Milieu Marin (DCSMM). Pour évaluer au mieux l’état écologique des milieux marins, il est nécessaire d’étudier les facteurs de la variabilité de la contamination chimique chez les organismes marins. Dans ce but, une analyse combinée de la biométrie, de l’isotopie et de la contamination chimique, mesurées individuellement chez les différentes espèces, a été réalisée. Ces analyses ont été effectuées par espèces, ainsi que par différents regroupements (groupe trophique, position dans la colonne d’eau, zone géographique). La bioamplification du contaminant au sein des réseaux trophiques concernés a également été étudiée. Cette étude s’est focalisée sur le mercure en Méditerranée. En effet, le mercure est un polluant de grande préoccupation, étant global, toxique et sans fonction biologique connue. Il est également un contaminant modèle pour l’étude de la bioamplification.

Résumé en anglais

The chemical contamination of marine environments is a major problem, combining environmental and health issues. It can have negative impacts on the molecular scale as much as at an ecosystem scale. For that reason, chemical contamination is one of eleven descriptors of the good environmental status of the marine environment. It is studied in the context of the CoRePh system (Chemical Contamination of Trophic Webs), implemented in the surveillance program of the Marine Strategy Framework Directive (MSFD). In order to evaluate the ecological state of marine environments, it is necessary to study the variability of the chemical contamination in marine organisms. With that goal in mind, a combined analysis of the biometry, the isotopy and the chemical contamination, measured individually in different species, was realized. These analyses were carried out for each species, and then for different regroupings (trophic groups, position in the water column, geographical area). The biomagnification of the contaminant within the trophic webs affected was also studied. This study focused on mercury in the Mediterranean. This pollutant is indeed of great concern, since it is global, toxic and of no known biological use. It is also a model contaminant for the study of biomagnification.

Texte intégral
Fichier Pages Taille Accès
Version officielle éditeur 49 2 MB Libre accès
Haut de la page

Comment citer 

Ouedraogo Celia (2020). La contamination chimique des espèces halieutiques marines. Analyse statistique de la variabilité et étude de la bioamplification du mercure dans le contexte de la mise en oeuvre de la Directive Cadre Stratégie pour le Milieu Marin (DCSMM). Mémoire de MASTER 2 – Ecosystèmes & Anthropisation à l'ENSAT. https://archimer.ifremer.fr/doc/00660/77239/