Evaluation de la qualité des zones de production conchylicole. Département d'Ille-et-Vilaine. Edition 2021

Type Rapport scientifique
Date 2021-05
Langue(s) Français
Référence ODE/LITTORAL/LERBN-21-003
Auteur(s) Cheve Julien1, Le Gall Patrik1
Mot-Clé(s) REMI, E.coli, contamination bactériologique des coquillages, ROCCH, contaminants chimiques, milieu marin, classement sanitaire des zones de production, département 35.
Résumé

Après un rappel des objectifs, du fonctionnement et de la méthode d’interprétation des résultats du réseau de contrôle microbiologique des zones de production conchylicoles (REMI) et du réseau d’observation de la contamination chimique (ROCCH), ce rapport inclut un bilan national et décrit le programme annuel du département de l’Ille-et-Vilaine (35). Il présente l’ensemble des résultats obtenus, en particulier l’estimation de la qualité microbiologique et chimique des zones de production de coquillages classées.

Le bilan au 1er janvier 2021 est très similaire à celui de l’année précédente. Globalement la qualité sanitaire de la baie du Mont Saint-Michel est en amélioration. Le classement généralisé en bonne qualité sanitaire ne tient qu’à cinq pics de contamination moyenne. Il ne faut toutefois pas négliger ces signaux qui témoignent encore d’une certaine fragilité des bassins versants. Ces contaminations peuvent encore se révéler très impactantes lorsqu’elles s’accompagnent d’épisode de TIAC.

En Rance et en baie de Saint-Malo, l’état sanitaire s’était considérablement dégradé au début des années 2010. Mais depuis 2015, l’essentiel des zones suivies connaît un regain de qualité et permet un classement généralisé en qualité moyenne. Cette qualité sanitaire se maintient en 2020. Mais l’estuaire reste fragile aux contaminations très locales en cas de forte pluviométrie. La partie centrale de l’estuaire est plus particulièrement menacée.

Les tendances statistiques calculées sur dix ans montrent une amélioration sur dix points, soit plus de la moitié des points permettant ce calcul (cf. Annexe 4). Aucun point de surveillance ne présente de tendance à la dégradation.

La qualité sanitaire des zones conchylicoles dans le département d’Ille-et-Vilaine est en concordance avec le classement administratif pour toutes les zones sauf la 35.15-groupe III, qui présente une dégradation (A vers B) et la 35.13-groupe III qui présente une amélioration (B vers A).

Texte intégral
Fichier Pages Taille Accès
Version officielle éditeur 81 7 MB Libre accès
Haut de la page

Comment citer 

Cheve Julien, Le Gall Patrik (2021). Evaluation de la qualité des zones de production conchylicole. Département d'Ille-et-Vilaine. Edition 2021. ODE/LITTORAL/LERBN-21-003. https://archimer.ifremer.fr/doc/00696/80839/