NourDem 2019-2021. Rapport final

Autre(s) titre(s) NourDem 2019-2021
Type Rapport
Date 2022-03-31
Langue(s) Français
Référence RST-RBE/STH 2022-1
Auteur(s) Le Goff Ronan1, Drogou Mickael1, Lebigre Christophe1, Woillez MathieuORCID1, Cornou Anne Sophie1, Berthele Olivier1, Delaunay Damien1, Martin Stephane1, Le Ru Loic1, Barone Herve1, Bouche Ludovic1, Roy Amedee1, Le Roy Didier1, Huet Jerome1, Garren Francois1, Edin Lea1, Michelet Nicolas2, Denize Sandra2, Nguyen Pascal2, Nfis Fayza2, Le Roy EmilieORCID1, Marhic Cindy1, Mahe KeligORCID1, Weiss JeromeORCID1
Contributeur(s) Drogou Mickael, Martin Stephane, Le Ru Loic
DOI 10.13155/87408
Editeur Ifremer
Mot-Clé(s) Nourriceries estuariennes, estuaire de la Loire, estuaire de la Seine, estuaire de la Gironde, échantillonnage au chalut, Chalut GOV IFREMER NourDem (11,90x16,45), indices d’abondance, indices de biomasse, indices de population, indices de peuplement
Résumé

Ce rapport présente la synthèse des données des campagnes scientifiques NourDem réalisées entre 2016 et 2021 en estuaire de Loire, entre 2017 et 2021 en estuaire de Seine et entre 2019 et 2021 en estuaire de Gironde. Les échantillonnages de la macrofaune benthique épigée, démersale et pélagique sont réalisés au moyen du chalut à Grande Ouverture Verticale Ifremer-NourDem (GOV 16,45 x 11,90 m) qui ouvre à 7m x 2m et est tracté à partir de petits chalutiers professionnels locaux. Ceci permet d'échantillonner les estuaires depuis le zéro de salinité jusqu'à 35 pour mille, et par des bathymétries comprises entre -3 et + 15 m (campagnes annuelles de 8 journées chacune par estuaire, permettant la réalisation de 60 à 75 traits de 15 minutes selon les estuaires). Les peuplements des trois estuaires sont présentés (espèces principales, migrateurs amphihalins, indices d'abondance et de biomasse, biodiversité, cartographie de répartition des espèces, indentification des secteurs de nourricerie), l'un des objectifs du rapport étant de produire un état des lieux des biocœnoses (échantillonnables au chalut) à la fin 2021. Différentes méthodes de production d'indice d'abondance sont testées (mono-stratification de l'espace, post-stratification automatisée s'adaptant aux données obtenues, outils géostatistiques). Une première comparaison de la qualité des trois estuaires en tant que nourricerie est menée, par analyse de courbes de croissance et d'indices de condition, ainsi que par la réalisation de dosages de cortisol (hormone de stress) chez des juvéniles de bar européen Dicentrarchus labrax (de différentes classes d'âge), ainsi que d'éléments trace métalliques et de composés organiques.

NourDem 2019-2021 a été mené dans le cadre d'une collaboration entre l'Ifremer et le Comité National des Pêche Maritimes et Elevages Marins (CNPMEM), avec le soutien opérationnel des trois comités régionaux des pêches concernés : le CRPN de Normandie, le COREPEM des Pays de la Loire et le CRPMEM de Nouvelle Aquitaine. Ce projet a bénéficié de financements du fonds européen pour la pêche FEAMP (mesure 40), de la Direction des Pêches Maritimes et de l'Aquaculture (DPMA) du Ministère en charge de la Pêche, et de France Filière Pêche (FFP). Il a été géré pour le compte de l'Union et de l'Etat par la Direction Interministérielle de la Mer de Manche-Est et de la Mer du Nord (DIRM MEMN).

Texte intégral
Fichier Pages Taille Accès
Version officielle éditeur 330 48 MB Libre accès
Haut de la page

Comment citer 

Le Goff Ronan, Drogou Mickael, Lebigre Christophe, Woillez Mathieu, Cornou Anne Sophie, Berthele Olivier, Delaunay Damien, Martin Stephane, Le Ru Loic, Barone Herve, Bouche Ludovic, Roy Amedee, Le Roy Didier, Huet Jerome, Garren Francois, Edin Lea, Michelet Nicolas, Denize Sandra, Nguyen Pascal, Nfis Fayza, Le Roy Emilie, Marhic Cindy, Mahe Kelig, Weiss Jerome (2022). NourDem 2019-2021. Rapport final. RST-RBE/STH 2022-1. https://doi.org/10.13155/87408