Croissance de la coque (Cerastoderma edule) en baie de Somme : Morphométrie et Marquage

Type Rapport
Date 2009-06
Langue(s) Français
Référence RST/LER.BL/09.04
Auteur(s) Bellamy Elise, Lefebvre AlainORCID, Mahe KeligORCID, De Rafelis Marc
Mot-Clé(s) coque, Cerastoderma edule, croissance, baie de Somme, marquage, calcéine, manganèse, fluorescence, cathodoluminescence
Résumé La baie de Somme est le premier site français de production de coques (Cerastoderma edule) avec une moyenne de 3000 tonnes par an. Afin de mieux gérer cette exploitation, il est nécessaire de mieux comprendre la biologie de cette espèce. L’objet de cette étude est la croissance de la coque. Dans un premier temps, une analyse morphométrique comparative des valves gauche et droite a permis de mettre en évidence une symétrie parfaite des valves et d’établir de fortes corrélations entre les différents paramètres morphométriques. Dans un deuxième temps, une étude de marquage à la calcéine et au manganèse a été réalisée afin d’obtenir la croissance avec exactitude. Le marquage à la calcéine a montré une strie fluorescente pour un temps de balnéation de seulement 30 minutes à 150 mg.L-1. De même pour le manganèse, où le marquage est révélé pour un temps de balnéation d’1 heure à 120 mg.L-1. Néanmoins, l’analyse numérique effectuée sur 4 coques marquées a permis de dénombrer en moyenne 23 stries entre le marquage et le bord ventral des valves, correspondant aux 12 jours de l’expérience pendant lesquels se sont produites 23 marées. La périodicité de formation des incréments est validée et est par conséquent de rythme tidal.
Keyword(s) cockle, Cerastoderma edule, growth, bay of Somme, marker, calcein, manganese, fluorescence, cathodoluminescence
Résumé en anglais The bay of Somme is the first French field of cockles (Cerastoderma edule) with a production amounting to 3000 tons per year on average. In order to improve the stock management, it is necessary to increase our knowledge of this species. This study is looking at the growth of the common cockle. First, was carried out a morphometric analysis of the two left and right valves, which has revealed a perfect symmetry of the shell and has allowed us to establish strong correlations among the morphometric parameters. Then, a chemical marking study has been realized with calcein and manganese in order to obtain the exact growth. Calcein marking has showed a fluorescent stria only for an half hour immersion time at 150 mg.L-1. Likewise, the manganese marking has worked for one hour immersion time at 120 mg.L-1. Nevertheless, a numerical analysis performed on 4 marked cockles permitted to count 23 striae on average between the mark and the ventral margin, corresponding to the 12 days of experience during which 23 tides happened. The periodicity of increments formation is validated for a tidal frequency.
Texte intégral
Fichier Pages Taille Accès
8542.pdf 54 2 MB Libre accès
Haut de la page

Comment citer 

Bellamy Elise, Lefebvre Alain, Mahe Kelig, De Rafelis Marc (2009). Croissance de la coque (Cerastoderma edule) en baie de Somme : Morphométrie et Marquage. RST/LER.BL/09.04. https://archimer.ifremer.fr/doc/00007/11815/