Etude sanitaire de la partie nord-ouest de la zone 44.09 « Estuaire de la Loire » - groupe 3 (bivalves non fouisseurs)

Type Rapport
Date 2020-06
Langue(s) Français
Référence RBE/SGMM/LSEM 20-04
Auteur(s) Rocq Sophie1
DOI http://doi.org/10.17882/47157
Note Convention études sanitaires DGAL/Ifremer 2018-2019 Etude sanitaire en vue du classement d’une zone de production de coquillages
Mot-Clé(s) Escherichia coli, étude sanitaire, Loire-Atlantique, classement sanitaire, contamination bactériologique des coquillages, huîtres, non fouisseurs, estuaire de la Loire, Loire
Résumé

Suite à la pérennisation de l’exploitation d’un gisement d’huîtres creuses classé en zone à exploitation occasionnelle (dite « zone à éclipse »), la Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTM) de Loire-Atlantique a demandé la réalisation d’une étude sanitaire en vue du classement pérenne de ce gisement se trouvant dans la partie nordouest de la zone 44.09 « Estuaire de la Loire ». Une étude de dossier et une inspection du littoral ont été réalisées afin de recenser les principales sources de contamination microbiologique et d’évaluer leurs impacts sur la zone étudiée. Ce travail préalable a permis de définir l’étendue du gisement côtier dont la qualité microbiologique pouvait être représentée par le point de suivi déjà existant 070-P-081 Villes Martin (c). Des résultats d’analyses à fréquence bimensuelle étant disponibles pour ce point depuis novembre 2017, aucun échantillonnage supplémentaire n’a été mis en place pour cette étude. Les résultats acquis entre 2017 et 2019 permettent d’évaluer la qualité de ce point en B, au regard des critères du règlement d’exécution (UE) 2019/627. Les résultats des analyses chimiques aux points 069-P-025 Pointe de Chémoulin (moules) et 070-P-006 Joalland (b) (huîtres creuses) sont compatibles avec un classement sanitaire du gisement côtier. Au regard de l’étendue de la zone 44.09 et des multiples sources de contamination potentielles, le point de suivi 070-P-081 Villes Martin (c) ne peut pas permettre le suivi de l’ensemble de cette zone pour le groupe des bivalves non fouisseurs. Deux options sont proposées : soit un sous-découpage de la zone incluant uniquement le gisement côtier à proximité de ce point de suivi (du rocher du Lion à Villes Martin), soit un sousdécoupage plus étendu vers l’ouest (jusqu’à la plage de la Courance exclue) sous réserve de la mise en place d’un deuxième point de suivi dans le secteur de la plage de Porcé.

Texte intégral
Fichier Pages Taille Accès
Version officielle éditeur 54 6 MB Libre accès
Haut de la page

Comment citer 

Rocq Sophie (2020). Etude sanitaire de la partie nord-ouest de la zone 44.09 « Estuaire de la Loire » - groupe 3 (bivalves non fouisseurs). RBE/SGMM/LSEM 20-04. https://doi.org/http://doi.org/10.17882/47157