Génétique des huîtres

A la suite de l'importante mortalité qui décima les huîtres portugaises Crassostrea angulata cultivées sur les côtes françaises, l'implantation massive d'huîtres du Pacifique Crassostrea gigas, résistantes à la maladie, et la création de gisements artificiels de ces huîtres furent décidées. Dans la plupart des régions d'élevage, la mortalité était estimée à plus de 80%: mais, dans certaines zones, de petites populations de Crassostrea angulata subsistaient et continuaient à se reproduire. Le contrôle génétique des «réserves» de géniteurs devait être assuré. Il importait tout d'abord de savoir si les huîtres vivant dans les mêmes secteurs étaient d'espèce identique afin de prévoir les générations suivantes, et essayer de les améliorer (sélection).

Mot-clé(s)

Sélection, Determination, Crassostrea gigas, Crassostea angulata, Huîtres, Génétique

Following the high mortality which killed the Portuguese oysters Crassostrea angulata cultivated on the French coasts, the massive establishment of Pacific oysters Crassostrea gigas, resisting the disease and the creation of artificial deposits for the latter was decided. In most culture areas, the mortality was estimated at more than 80 % of the stock, but, in some regions, some small populations of Crassostrea angulata subsisted and kept on reproducing. A genetic control of the spawner stocks had to be made. The first step was to know if the oysters living in the same areas were of the same species in order to foresee the next generations and try to improve them (selection).

Texte intégral

FichierPagesTailleAccès
5775.pdf
7102 Ko
Comment citer
Gras Marie-Paule, Gras Paul (1977). Génétique des huîtres. Colloque International sur l'Exploitation des Océans Océanexpo, Aquaculture et conchyliculture, Bordeaux 4-8 octobre 1977. https://archimer.ifremer.fr/doc/00000/6579/

Copier ce texte