MYTILOBS Campagne 2017 - 2018, Réseau d’observation des moules d’élevage sur la côte Atlantique et dans la Manche

Type Rapport
Date 2019-11
Langue(s) Français
Référence RST ODE/UL/LERN/19-11. Convention DPMA-2018-Ifremer n°18/2 216 164F du 3 mai 2018
Auteur(s) Normand Julien1, Louis Wilfried1, Grizon James1
Contributeur(s) Fontaine Bruno, Simon Benjamin, Lejolivet Aurore, Legendre Aurelie, Dagault Francoise, Bouget Jean-Francois, Palvadeau Hubert, Chabirand Jean-Michel, Geairon Philippe, Seugnet Jean-Luc
Version 2.0.0
Mot-Clé(s) Moules, mortalités, observation, variation spatio-temporelle
Résumé

La campagne 2017-2018 a été caractérisée par une augmentation quasi-généralisée des mortalités par rapport à l'année 2017, sans atteindre toutefois les taux de mortalités observés en 2014 ou 2016. Dans les Pertuis Charentais, les épisodes violents de mortalité observés auparavant ont ainsi laissé la place à des mortalités chroniques, quasiment impossibles à détecter dans les élevages mais bien mises en évidence par le protocole d'observation. Les mêmes signaux sont également observés sur la côte ouest de la presqu'île du Cotentin depuis quelques années. Sur ces sites, les taux de pertes cumulés étaient compris entre 17 et 44% au mois de septembre.

En Vendée, des épisodes intenses et brutaux de mortalité ont été observés comme au cours des années précédentes. Les taux de mortalités observés atteignaient 79% au mois de septembre. Un épisode violent (+33%) a également été observé un peu plus au nord dans l'estuaire de Vilaine au mois d'août, ce qui constitue une première pour ce secteur. Enfin, dans la Baie du Mont Saint-Michel, les taux de mortalité sont restés relativement faibles (< 20% au mois de septembre), comme c'est le cas depuis le début de la série.

Les suivis de croissance mettent en évidence les médiocres résultats obtenus en 2018 pour ce paramètre. La campagne 2017-2018 apparaît ainsi comme l’année au cours de laquelle les plus faibles croissances ont été enregistrées depuis la création du réseau, en régression par rapport à la campagne précédente sur la plupart des stations. Les croissances les plus élevées ont été observées au printemps sur les sites de Pont-Mahé, Maison Blanche, et Filière, qui avaient également présenté les taux de croissance les plus élevés au cours des années précédentes (en moyenne, + 19 mm d’augmentation de la longueur droite). Sur les autres sites du réseau, la croissance est restée faible et régulière pendant toute la saison, aboutissant à des gains de taille compris entre 10 et 14 mm seulement.

Texte intégral
Fichier Pages Taille Accès
Version officielle éditeur 46 1 MB Libre accès
Haut de la page

Comment citer 

Normand Julien, Louis Wilfried, Grizon James (2019). MYTILOBS Campagne 2017 - 2018, Réseau d’observation des moules d’élevage sur la côte Atlantique et dans la Manche. RST ODE/UL/LERN/19-11. Convention DPMA-2018-Ifremer n°18/2 216 164F du 3 mai 2018. https://archimer.ifremer.fr/doc/00590/70200/